Depuis la mise en place de la loi de 2005 concernant notamment la scolarisation des élèves en situations de handicap, nous accueillons dans nos classes chaque année de plus en plus d’élèves dits « à besoins éducatifs particuliers ». On évalue environ à 20000 le nombre d’enfants porteurs de handicap non scolarisés en France, faute de réponses, structures adaptées pour ces enfants et leurs familles.

Certes, le ministère communique sur des statistiques alléchantes : 258710 enfants en situation de handicap scolarisés en milieu ordinaire à la rentrée 2014 (+45% en primaire depuis 2006) ; 109000 enfants aidés par 69000 accompagnant-es ; triplement du budget réservé à la scolarisation de ces élèves entre 2005 et 2014 (2.4% du budget du ministère)…

Mais ces chiffres cachent une réalité sur le terrain qui est tout autre :

Lire la suite : Elèves à besoins éducatifs particuliers VS Profs à besoins de formations particulières

Le gouvernement vient d’annoncer de nouvelles mesures pour l’accompagnement des élèves en situation de handicap. Il prétend « reconnaître un vrai métier » aux accompagnateurs/trices que sont les auxiliaires de vie scolaire (AVS), la plupart du temps recruté-e-s sur un statut d’assistant-e d’éducation. Ce serait effectivement urgent... Mais le plan de « pérennisation des AVS » n’est pas grand chose d’autre qu’un effet d’annonce.

 

Le gouvernement reconnaît qu’il y avait un problème avec « la situation aberrante qui obligeait le ministère de l’éducation nationale à se séparer des AVS après 6 ans de service ». Quel dommage de se séparer d’une main d’œuvre efficace et si bon marché !

Lire la suite : Auxiliaires de Vie Scolaire : (Sur)vivre 6 ans avec 600 euros par mois ? La précarité pérennisée 

Pour le réemploi et la titularisation de toutes et tous les précaires le mercredi 5 juin 2013, MOBILISONS-NOUS !
Le mercredi 5 juin, la Fédération SUD éducation appelle tous les collègues non-titulaires, titulaires, enseignants, non enseignants à se mobiliser collectivement et à se rassembler devant les rectorats de toutes les académies de France.  Des délégations demanderont à être reçues ce jour pour évoquer auprès des recteurs les conditions de travail alarmantes des personnels non-titulaires et peser sur les renouvellements de ces derniers.  Dans l’Éducation nationale et plus largement dans la fonction publique, même si le gouvernement a changé, le nombre de précaires ne cesse d’augmenter encore et encore. 
Derrière les discours qui nous disent qu’il faut « refonder l'école », en ce qui concerne l’emploi les chiffres sont sans équivoque : Plus de 170 000 agents non-titulaires travaillent au sein de l'Éducation nationale, ce qui en fait, de loin, le premier employeur de précaires.

Lire la suite : Titularisation de TOU(TE)S les précaires !

Nous venons d'apprendre que le lycée Maurice Genevoix de Bressuire a décidé de ne pas faire appel du jugement rendu en février dernier par le Conseil des Prud'hommes de Thouars, en faveur des ex-EVS des Deux-Sèvres.

Les 19 personnes ayant remporté leur recours recevront 10 000 à 14 000 €, en compensation de l'absence de formation durant leur contrat (entre autres motifs).

C'est une victoire pour ces personnels précaires, et pour les organisations syndicales qui les ont soutenus (Sud éducation 79 et le Snuipp-FSU 79). Un communiqué commun sera diffusé sous peu.

 

La lutte paie, encore faut-il s'y engager !

Les contrats aidés dans l'éducation nationale :
une politique inadmissible !

L'Éducation nationale a embauché les EVS e leur appliquant les conditions les plus restrictives prévues par la loi. Les CAE ont eu des contrats de 20 heures par semaine (salaire net mensuel de 602 €) et les CAV des contrats de 26 heures (950 € de salaire net). Il s'agissait là des horaires minimum prévus par la loi, ce qui permettait à l'EN de ne quasiment pas débourser un sou, le financement revenant dans ce cas au Ministère du travail.

Site : http ://collectifevs49.unblog.fr

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (conference_de_presse_angers_7_06_texte_seul.pdf)Conférence de presse version intégrale[ ]53 kB